Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > Apport de l'immigration dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

Apport de l'immigration dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les ministres Kathleen Weil et Serge Simard ainsi que la CRÉ du Saguenay-Lac-Saint-Jean misent sur l'immigration pour assurer le dynamisme de la région

SAGUENAY, QC, le 7 févr. 2011 /CNW Telbec/ - La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Mme Kathleen Weil, M. Serge Simard, ministre délégué aux Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Dubuc, représentant Mme Julie Boulet, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, ainsi que le président de la Conférence régionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Georges Bouchard, ont annoncé aujourd'hui le renouvellement de l'Entente spécifique de régionalisation de l'immigration au Saguenay-Lac-Saint-Jean en présence de nombreux partenaires.

En plus de permettre à la région de bénéficier davantage de l'apport de l'immigration, cette troisième entente, qui représente un investissement de 743 000 $ réparti sur deux ans, donne un nouvel élan aux partenariats régionaux et locaux déjà existants. Elle permet aussi de soutenir des projets concrets pour attirer dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean des travailleurs qualifiés issus de l'immigration, nécessaires au développement des entreprises, et pour faciliter leur établissement durable.

« Je suis très heureuse que les partenaires démontrent la volonté de miser sur l'immigration pour assurer le développement de leur région. En raison de la rareté de main-d'œuvre, le recours à l'immigration durable est une solution pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'entente permettra de consolider et de développer les services locaux pour attirer et accueillir quelque 250 nouveaux arrivants », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

Cette entente spécifiquevise quatre objectifs principaux :

  1. Poursuivre et consolider les activités de régionalisation de l'immigration afin de favoriser l'établissement d'un plus grand nombre de personnes immigrantes dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean;
  2. Mettre en place des services d'accueil et d'intégration sociale et professionnelle à l'intention des personnes immigrantes sur l'ensemble du territoire;
  3. Favoriser les relations interculturelles harmonieuses au sein de la population et soutenir les employeurs dans la gestion de la diversité en milieu de travail;
  4. Favoriser l'établissement permanent des étudiants étrangers et des travailleurs temporaires présents dans la région.

Souhaitant que l'entente favorise davantage l'attraction et la rétention des personnes immigrantes dans la région, le président de la CRÉ du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Georges Bouchard, s'est dit persuadé que l'entente contribuera à renforcer la concertation entre tous les partenaires : « Le modèle que nous avons mis en place au Saguenay-Lac-Saint-Jean a inspiré d'autres régions du Québec. Nous sommes donc très fiers du travail accompli jusqu'à maintenant, et nous sommes particulièrement heureux d'avoir innové en la matière ». M. Bouchard souhaite non seulement que l'entente favorise l'intégration durable des personnes immigrantes au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais aussi l'essor socioéconomique de la région.

« L'immigration constitue un atout indéniable pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean alors que près de 22 200 postes seront à pourvoir d'ici 2014. Les besoins en main-d'œuvre des entreprises croissant d'année en année, l'immigration contribuera assurément à contrer la baisse de la population active », a fait savoir le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Serge Simard.

L'entente est mise en œuvre par un groupe de 22 partenaires : le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles, la Conférence régionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, l'Agence de la santé et des services sociaux, les quatre municipalités régionales de comté et la Ville de Saguenay, l'Université du Québec à Chicoutimi ainsi que les quatre cégeps et les quatre commissions scolaires de la région, et enfin, la Table régionale de concertation en immigration du Saguenay-Lac-Saint-Jean et les caisses Desjardins du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Rappelons que, selon le recensement de 2006, la population immigrante de la région représente 1 % de la population totale, soit 2 535 personnes. La région compte également des étudiants étrangers et des travailleurs temporaires dont la présence contribue à accroître la diversité culturelle.

« Avec cette entente, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean fait partie des régions du Québec qui misent sur la diversité pour assurer leur dynamisme », a conclu la ministre Kathleen Weil.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-03-15
Portail du gouvernement du Québec