Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > Nouveaux arrivants
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

Nouveaux arrivants

La réussite de la francisation des nouveaux arrivants est une priorité pour le gouvernement du Québec

Montréal, le 16 avril 2012 – Le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles tient à réagir à l’article de M. Robert Dutrisac, publié à la une du journal Le Devoir de ce matin. Contrairement à ce que pourrait laisser croire cet article, il n’y a aucun changement quant aux règles régissant l’inscription aux cours de français du Ministère. Ces règles prévoient l’admission d’élèves dans les groupes débutants jusqu’au septième jour suivant le début des sessions et jusqu’au neuvième jour pour les groupes intermédiaires et avancés, tant pour les cours à temps complet que pour ceux à temps partiel. Cette pratique, qui correspond aux dispositions de la convention collective signée entre le gouvernement du Québec et le Syndicat des professeurs de l’État du Québec (SPEQ), existe depuis 2003 et n’a pas changé. Le gouvernement du Québec est donc tenu de respecter la convention collective.

Ces règles ont été instaurées en accord avec le syndicat pour assurer le succès de la francisation des nouveaux arrivants. En effet, l’inscription tardive à un cours de français peut compromettre l’apprentissage de la langue chez la personne immigrante et retarder l’apprentissage du français chez les autres élèves du groupe. Depuis janvier dernier, le Ministère, avec l’accord du syndicat, suit ces règles systématiquement pour que la convention collective soit appliquée uniformément.

Le calendrier des cours à temps partiel prévoit quatre sessions par année. Lorsque le nombre le justifie, des cours supplémentaires peuvent également être donnés en dehors des dates des sessions déjà prévues à ce calendrier. Le Ministère offre également un cours de Français en ligne (FEL),auquel les personnes peuvent s’inscrire en tout temps, dès l’obtention de leur certificat de sélection du Québec, à l’étranger, ou encore à leur arrivée au Québec.

En 2011-2012, 5 000 élèves étaient inscrits au cours FEL, une augmentation de 11 % par rapport à 2010. Par ailleurs, il est totalement faux d’affirmer, comme le rapporte l’article, que 20 % des nouveaux arrivants sont privés de cours de français à leur arrivée.

La participation aux cours de français du Ministère est à la hausse. Ainsi, pour les cours à temps partiel, 182 groupes ont été créés pour la session d’hiver 2012, comparativement à 171 groupes pour la session d’hiver 2011. Et, en 2011-2012, près de 14 000 élèves se sont inscrits au cours à temps partiel, une augmentation par rapport à l’an dernier.

Sachant que l’intégration réussie des personnes immigrantes passe nécessairement par la francisation, le Ministère a pris, depuis plusieurs années, des mesures pour favoriser l’apprentissage rapide et de qualité du français chez ces personnes. Rappelons également qu’au cours des dernières années, la proportion des nouveaux arrivants connaissant le français est de l’ordre de 65 %. Par ailleurs, il est faux de prétendre qu’il y aurait, de la part du Ministère, des actions incitant les nouveaux arrivants à suivre des cours d’anglais.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-03-15
Portail du gouvernement du Québec