Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > L’intégration en français des personnes immigrantes en Outaouais
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

L’intégration en français des personnes immigrantes en Outaouais

La ministre Diane De Courcy à l’écoute des besoins des intervenants régionaux de l’Outaouais

Montréal, le 5 novembre 2012 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, était à Gatineau aujourd’hui dans le cadre de ses visites des régions du Québec. Ces visites permettent à la ministre de rencontrer des partenaires régionaux et d’échanger avec eux sur des sujets de première importance pour le Québec : l’attraction, l’intégration et la francisation des personnes immigrantes.

« D’entrée de jeu, je dois souligner que le travail de régionalisation de l’Outaouais est un exemple d’efficacité, une efficacité d’autant plus intéressante qu’il s’agit d’une région située à la frontière de l’Ontario, donc d’une autre réalité. J’ajoute que les manières de faire régionales sont inspirantes et donnent des résultats significatifs », a constaté la ministre.

La ministre a commencé sa journée par une rencontre avec des acteurs régionaux, économiques, institutionnels et communautaires. Les échanges ont porté notamment sur les conditions à mettre en place pour attirer et retenir les meilleurs talents au Québec et dans l’Outaouais en particulier. Les personnes immigrantes représentent plus de 7 % de la population de la région. En tant que pôle régional, la Ville de Gatineau est reconnue pour son dynamisme économique, culturel et social. Ce sont des atouts qui lui permettent d’exercer un attrait sérieux auprès des travailleuses et des travailleurs qualifiés venant d’ailleurs.

« Non seulement j’ai été convaincue de l’esprit d’entreprise des gens d’affaires d’ici, mais ceux-ci m’ont confirmé qu’en Outaouais, les entreprises peuvent avoir des raisons sociales en français, travailler en français et intégrer des immigrants au travail en français, et ce, tout en réussissant à faire des affaires à l’échelle mondiale », a noté Mme De Courcy.

L’Outaouais, une région accueillante pour les personnes immigrantes

La ministre a par la suite visité l’organisme Service Intégration Travail Outaouais (SITO), un partenaire du Ministère dans la régionalisation de l’immigration. Le SITO œuvre pour favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes. En plus de prendre connaissance des services offerts par l’organisme, Mme De Courcy s’est entretenue avec des personnes qui ont bénéficié des services du SITO pour trouver un emploi et avec des employeurs de la région qui ont misé sur l’immigration pour combler leurs besoins en ressources humaines.

Mme De Courcy a ensuite été accueillie par l’Association des femmes immigrantes de l’Outaouais qui est aussi un partenaire du Ministère. Elle a rencontré un groupe de francisation et a échangé avec le personnel de l’organisme sur les services d’accompagnement individuel et collectif qu’il offre aux personnes immigrantes de la région. Un des points d’intérêt de cet échange portait d’ailleurs sur le succès et les défis de l’intégration des femmes immigrantes en Outaouais.

« La solidarité, la créativité et l’entraide semblent être le fondement de la concertation dynamique que j’ai observée en Outaouais. Cette concertation est fondée sur la conjugaison des talents et des énergies nécessaires pour relever les défis de la concurrence que l’on trouve dans une région frontalière », a conclu la ministre.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2012-11-06
Portail du gouvernement du Québec