Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > L’intégration en français des personnes immigrantes
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

L’intégration en français des personnes immigrantes

« Je trouve que la ville de Québec sait se rendre attrayante pour tous »– La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy

Montréal, le 12 novembre 2012 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, a conclu ainsi sa visite de la région de la Capitale-Nationale. Mme De Courcy effectue des visites à travers le Québec au cours desquelles elle rencontre les partenaires du Ministère. La ministre échange avec eux sur des sujets de première importance pour le Québec : l’attraction, la francisation et l’intégration des personnes immigrantes.

À Québec, le 9 novembre, Mme De Courcy a commencé sa journée par une rencontre avec des employeurs qui désirent recruter du personnel spécialisé à l’étranger. Ces derniers étaient réunis pour suivre une formation sur les démarches à entreprendre, offerte par le personnel du Ministère.

« Il faut mieux coordonner nos ressources gouvernementales et simplifier ou alléger certains processus. Gardons en tête cet objectif principal qui est de faciliter le recrutement, l’accueil et la francisation des personnes que nous accueillons. Par ailleurs, dans nos efforts, il faut cibler l’intégration et la rétention des personnes immigrantes dans les milieux de travail. Toutes les discussions que nous avons eues vont dans ce sens et aussi vers un resserrement des liens entre tous ceux et celles qui participent à ces processus d’accueil », a déclaré la ministre au terme de cette réunion.  

Mme De Courcy a ensuite rencontré des acteurs régionaux, économiques, institutionnels et communautaires lors d’une table ronde. Les échanges ont également porté sur les conditions à mettre en place pour attirer et retenir les meilleurs talents au Québec et dans la Capitale-Nationale en particulier.

« Je pense que nous pourrions mieux préciser les besoins de l’agglomération afin de  réussir à la fois le processus d’intégration dans la société québécoise et celui de l’insertion dans le monde du travail de la Capitale-Nationale. Selon les commentaires exprimés, c’est sur ce point que nous pouvons améliorer notre efficacité. Je veux toutefois souligner que les atouts de Québec lui permettent d’exercer un attrait indéniable auprès des travailleuses et des travailleurs qualifiés venant d’ailleurs », a noté Mme De Courcy.

La présence des personnes immigrantes sur le territoire de la Capitale-Nationale a connu une importante croissance au cours des dernières années. La ville de Québec elle-même bénéficie d’une réputation internationale à l’image de son dynamisme économique, culturel et social.

La Capitale-Nationale : ouverte sur le monde

Mme De Courcy a poursuivi en rencontrant deux partenaires du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles.

Le Centre d’auto-apprentissage du français du Cégep de Sainte-Foy offre gratuitement des services aux personnes immigrantes adultes non francophones qui désirent améliorer leur français de façon autonome, tant à l’oral qu’à l’écrit. La ministre s’est entretenue avec les professeurs du Ministère.

Elle a ensuite été accueillie par le Centre multiethnique de Québec, partenaire du Ministère pour l’accueil et le soutien à l’intégration des personnes immigrantes, notamment des personnes réfugiées.

« Le modèle de la région de la Capitale-Nationale est une réussite à plusieurs égards. Je note, entre autres, le caractère original du service offert par le Cégep de Sainte-Foy où le personnel répond au défi de franciser des personnes immigrantes. Le plus souvent, ce sont des personnes réfugiées qui, grâce à des professeurs dévoués, se familiarisent avec notre langue au moyen des nouvelles technologies. Quant à la rencontre au Centre multiethnique de Québec, je dirais que c’est toujours un moment très touchant pour moi de voir des personnes venant d’autres pays, heureuses d’apprendre notre langue et de partager notre culture et la leur. C’est un contact humain qui me va droit au cœur », a conclu la ministre.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-03-15
Portail du gouvernement du Québec