Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > L’intégration en français des personnes immigrantes en Abitibi-Témiscamingue
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

L’intégration en français des personnes immigrantes en Abitibi-Témiscamingue

« Votre dynamisme et votre conviction m’obligent naturellement à soutenir vos efforts communs et à appuyer Gilles Chapadeau, votre député » - Diane De Courcy

Rouyn-Noranda, le 11 décembre 2012 – « Le dévouement des personnes sur le terrain est un atout majeur pour l’attraction des personnes immigrantes. Vous devez être fiers des efforts que vous avez déployés jusqu’à présent pour mettre en valeur les richesses de votre région et celles de Rouyn-Noranda en particulier. » C’est en ces termes que la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, s’est adressée aux intervenants rencontrés dans le cadre de sa visite régionale, le 10 décembre dernier.

Accompagnée du député de Rouyn-Noranda–Témiscamingue et adjoint parlementaire à la ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (volet relations de travail), M. Gilles Chapadeau, la ministre a poursuivi sa visite en rencontrant des partenaires régionaux et en échangeant avec eux sur des enjeux de première importance pour le Québec et la région de l’Abitibi-Témiscamingue : l’attraction, l’intégration et la francisation des personnes immigrantes.

Des enjeux spécifiques et prioritaires se sont spontanément dégagés des discussions. « Le logement, les places en garderie et l’offre en francisation sont les éléments clés sur lesquels il faut rapidement travailler. Nous devons aussi trouver des moyens de rapprocher les services de la population. J’ai été impressionnée par l’énergie déployée par les entrepreneurs de la région qui établissent des rapports gagnant-gagnant avec les personnes immigrantes. Devant cette volonté de réussir, on ne peut que vouloir trouver les moyens de nourrir les idées mises de l’avant », a déclaré Mme De Courcy.

« Nous avons précisé l'approche régionale en matière de francisation et d'immigration. Les travailleurs et travailleuses qui, avec leur famille, choisissent de s’établir dans notre région doivent pouvoir trouver les ressources dont ils ont besoin. Notre capacité d'accueil et d'intégration est nécessairement liée à des mesures spécifiques adaptées aux besoins des personnes et du milieu d'accueil, notamment l'accès au logement ainsi que des places en garderie. L'écoute et l'appui de ma collègue ministre, Diane De Courcy, envers l'Abitibi-Témiscamingue par rapport à ces dossiers sont indéniables. Nous sommes une région prioritaire pour elle, et comme moi, la ministre est préoccupée par la situation du logement. Je me réjouis de pouvoir compter parmi nos alliés une ministre aussi à l’écoute », a poursuivi le député M. Gilles Chapadeau.

Mme De Courcy et M. Chapadeau avaient commencé leur journée en participant à une table ronde qui réunissait les acteurs économiques, institutionnels et communautaires couvrant l’ensemble de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Les échanges ont notamment porté sur les conditions à mettre en place pour attirer et retenir les meilleurs talents au Québec et plus particulièrement en Abitibi-Témiscamingue. 

La ministre et le député ont ensuite visité l’organisme La Mosaïque, une association responsable de l’accueil des immigrants en Abitibi-Témiscamingue. Après avoir pris connaissance des services offerts aux nouveaux arrivants, Mme De Courcy a rencontré des employeurs qui ont misé sur l’immigration pour répondre à leurs besoins en ressources humaines puis des personnes immigrantes qui ont bénéficié des services de La Mosaïque pour s’installer à Rouyn-Noranda.

« Les gens de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la circonscription sont entre bonnes mains. Le leadership de M. Chapadeau, ses idées novatrices et son écoute attentive des besoins du milieu font en sorte que l’on désire faire partie de ses plans. Je serai heureuse de contribuer à leur réalisation », a conclu la ministre Diane De Courcy.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-03-15
Portail du gouvernement du Québec