Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > L’intégration des personnes immigrantes en Mauricie
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

L’intégration des personnes immigrantes en Mauricie

La ministre Diane De Courcy souligne l’esprit de concertation des acteurs de la région pour faciliter l’intégration des personnes immigrantes

Montréal, le 13 décembre 2012 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, était en Mauricie aujourd’hui dans le cadre des visites qu’elle effectue dans les régions du Québec. Ces visites offrent à la ministre la possibilité de rencontrer des partenaires régionaux et d’échanger avec eux sur des sujets de première importance pour le Québec : l’attraction, l’intégration et la francisation des personnes immigrantes.

« J’ai pu constater l’importance que les partenaires accordent à l’intégration en emploi des nouveaux arrivants et leur volonté d’agir pour favoriser l’ouverture à la diversité de la part des employeurs. Pour accroître la rétention des personnes immigrantes dans la région de la Mauricie, comme dans toutes les régions d’ailleurs, il faut mettre en place des services de soutien et d’accompagnement des personnes immigrantes dans les milieux de travail », a souligné Mme De Courcy.

La ministre a animé une table ronde qui réunissait les acteurs économiques, institutionnels et communautaires de l’ensemble de la Mauricie. Elle était accompagnée de deux députés de la région, M. Luc Trudel, député de Saint-Maurice, et Mme Noëlla Champagne, députée de Champlain. Les échanges ont porté notamment sur les conditions à mettre en place pour attirer et retenir les meilleurs talents au Québec et plus particulièrement en Mauricie.

« La Mauricie est une région qui veut bénéficier de la présence des nouveaux arrivants pour assurer sa croissance. Il est important d’établir des consensus avec les municipalités de la région afin de bien les accueillir. En partageant les valeurs qui nous définissent en tant que Québécois, particulièrement notre langue commune dont nous sommes fiers, nous serons plus à même de mettre en place les programmes pour favoriser l’accueil et l’intégration des personnes immigrantes sur notre territoire », a déclaré le député Luc Trudel.

« Le grand Trois-Rivières accueille plus de 90 % des immigrants en Mauricie, mais l'apprentissage du français demeure un défi à relever pour les nouveaux arrivants. Il faut adapter l’offre de services disponibles en matière de francisation et d’intégration à notre réalité régionale. Je crois que c'est le meilleur moyen de faciliter l'intégration économique et sociale des nouveaux arrivants », a ajouté la députée Noëlla Champagne.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2012-12-13
Portail du gouvernement du Québec