Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > Visites régionales sur l’intégration des personnes immigrantes
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqué

Visites régionales sur l’intégration des personnes immigrantes

La ministre Diane De Courcy soutient que l’intégration en français des personnes immigrantes est au coeur des enjeux montréalais

Montréal, le 17 janvier 2013 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, a participé aujourd’hui à plusieurs rencontres, à Montréal, organisées dans le cadre des visites qu’elle effectue dans les régions du Québec. Ces visites offrent à la ministre la possibilité de rencontrer des partenaires régionaux et d’échanger avec eux sur les enjeux locaux en matière d’attraction, d’intégration et de francisation des personnes immigrantes.

« À titre de métropole, Montréal constitue un pôle d’attraction pour une grande partie des personnes immigrantes que le Québec accueille chaque année. Toutefois, pour faciliter l’intégration en emploi des nouveaux arrivants, nous devons tenir compte des besoins des régions et des emplois disponibles qu’on ne peut pas pourvoir localement. Nous devons travailler tous ensemble pour trouver un juste équilibre entre Montréal et les régions pour que l’ensemble du Québec puisse bénéficier de l’apport de l’immigration », a déclaré la ministre Diane De Courcy.

La ministre a entamé la journée par un déjeuner-rencontre, dans le sud-ouest de la ville, sur les pratiques gagnantes en matière d’intégration des professionnels formés à l’étranger. La rencontre, organisée par la Corporation de développement économique communautaire LaSalle-Lachine et le Regroupement économique et social du Sud- Ouest, réunissait des représentants de PME et d’organismes communautaires ainsi que des personnes immigrantes. Ce déjeuner a également été l’occasion de lancer officiellement le projet Intégration par les compétences, un projet qui vise à outiller les PME afin de faciliter la reconnaissance des compétences des travailleurs immigrants qualifiés.

La ministre a rappelé l’importance d’agir pour intégrer les personnes immigrantes en français dans les milieux de travail. « L’accès à un emploi est au coeur de tout projet d’immigration et pour que les emplois que nous offrons puissent être à la hauteur des compétences des travailleurs immigrants, il est essentiel de reconnaître leurs acquis. Par ailleurs, l’augmentation des offres d’emploi qui exigent le bilinguisme constitue souvent un obstacle pour les personnes qui ont étudié le français en vue de participer activement à la société québécoise. L’intégration des personnes immigrantes en français est au coeur des enjeux montréalais, et nous devons tous, société d’accueil et nouveaux arrivants, faire partie de la solution », a-t-elle souligné.

La ministre a ensuite participé à une table ronde avec les organismes de la région de Montréal partenaires du Ministère en matière d’intégration. Elle a poursuivi sa tournée montréalaise par une visite à l’Université du Québec à Montréal, un partenaire du Ministère en francisation des personnes immigrantes, où elle a rencontré un groupe d’étudiants ainsi que le personnel enseignant. Elle a par la suite été accueillie par deux organismes communautaires de Montréal : le Collectif des femmes immigrantes du Québec, qui soutient les personnes immigrantes dans leurs démarches vers l’emploi, et Vivre Saint-Michel en santé, un regroupement d’acteurs locaux représentant divers secteurs d’activité qui vise l’amélioration de la qualité de vie du milieu. Elle a terminé sa journée par une deuxième table ronde avec les représentants régionaux des ministères partenaires et de partenaires institutionnels.

« Montréal est une ville cosmopolite et la richesse qui en découle se reflète dans l’expertise des intervenants en immigration et dans le dynamisme des partenariats. À l’instar des autres régions, Montréal a besoin des nouveaux arrivants pour assurer son développement économique, social et culturel. Mais à la différence des autres régions, les immigrants qui s’y installent le font en très grand nombre. La capacité d’intégration est un élément important que l’on doit prendre en compte. Le Québec a beaucoup à offrir aux personnes immigrantes qui ont choisi de venir ici pour vivre et travailler. Voilà pourquoi je suis convaincue que la régionalisation de l’immigration est une solution gagnant-gagnant pour Montréal, pour les régions et pour les personnes immigrantes », a conclu la ministre Diane De Courcy.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2013-01-18
Portail du gouvernement du Québec