Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > Moratoire fédéral au Programme des travailleurs étrangers temporaires
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqués

Moratoire fédéral au Programme des travailleurs étrangers temporaires

La ministre Kathleen Weil demande à Ottawa de tenir compte de l’impact du moratoire sur le Québec

Montréal, le lundi 12 mai 2014 – La ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Mme Kathleen Weil, a qualifié de constructif l’entretien qu’elle a eu ce matin avec le ministre de Citoyenneté et Immigration Canada, M. Chris Alexander, au sujet du moratoire fédéral touchant le Programme des travailleurs étrangers temporaires. Plusieurs restaurateurs, notamment dans la région de la Capitale-Nationale, ainsi que des représentants d’associations patronales, avaient fait connaître leurs inquiétudes face à ce moratoire en vigueur depuis la fin du mois d’avril.

« Le ministre Alexander a entendu notre demande d’exemption et s’est montré sensible à nos préoccupations. Pendant nos échanges, nous lui avons fait valoir le fait que le programme est géré rigoureusement au Québec et qu’aucun cas d’abus n’a été signalé jusqu’à présent », a déclaré la ministre Kathleen Weil. Au Québec, les demandes des entreprises qui désirent recruter à l’international une main-d’œuvre temporaire sont examinées conjointement par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et par Services Canada.

« Si les médias ont révélé des cas d’employeurs fautifs dans d’autres provinces canadiennes, l’industrie québécoise de la restauration ne doit pas en subir les conséquences », a soutenu la ministre. Mme Weil a par ailleurs offert de collaborer aux efforts déployés par le gouvernement fédéral pour mieux encadrer et renforcer le programme.

« Il faut rappeler que le Programme des travailleurs étrangers temporaires permet aux entreprises québécoises de trouver des solutions à des besoins réels de main-d’œuvre, et ce, pas seulement dans le domaine de la restauration. Par ailleurs, plusieurs des entreprises qui y ont recours sont dans les secteurs de pointe comme l’aéronautique et les technologies de l’information », a précisé la ministre.

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion considère les travailleurs qualifiés temporaires comme des candidats de choix à l’immigration permanente. Plusieurs de ces travailleurs choisissent de s’établir au Québec de façon permanente. Le Québec a mis en place le Programme de l’expérience québécoise afin d’offrir à ces personnes un accès rapide à la résidence permanente à la condition qu’elles respectent certains critères, dont la connaissance approfondie du français.

La ministre Kathleen Weil poursuivra ses représentations auprès du gouvernement fédéral au courant de cette semaine.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-03-15
Portail du gouvernement du Québec